Skip to main content
European Commission logo
French
European Website on Integration

Le réseau Interprètes bénévoles

Flag of France

 

A l’ origine de cette initiative, ce sont plusieurs acteurs du territoire du quartier du Plateau de Haye principalement de l’Education nationale, mais aussi de la Préfecture de Meurthe et Moselle et des communes de Nancy, Laxou, Maxeville) qui constatent la difficulté pour certains parents de s’impliquer dans les relations avec l’école.

Ceci étant dû principalement à une non maîtrise de la langue. Face à ce constat, les professionnels se sont mobilisés et l’idée de la mise en place d’un réseau d’interprètes bénévoles a vu le jour.

Project Goal

Les chefs d’établissement (écoles et collèges) et le personnel éducatif mettaient en avant les problèmes rencontrés dès qu’ils avaient besoin d’échanger (prise de rendez-vous, informations à communiquer) avec des parents ne parlant pas français ou ne le maîtrisant pas suffisamment. Ces derniers avaient en effet des difficultés pour appréhender le système et les éventuelles discussions.

Afin que les parents puissent s’investir dans le parcours éducatif de leur enfant, il fallait que l’obstacle de la barrière de la langue soit dépassé.

Par ailleurs, sur le territoire, il y avait des habitants qui parlaient plusieurs langues. L’idée a été d’utiliser les ressources du territoire, de faire se rencontrer l’offre et la demande, c’est-à-dire de faire que les personnes qui avaient un besoin langagier puissent être accompagnées: le projet d’un réseau d’interprètes bénévoles a émergé.

How it works

Les personnes qui désirent être interprètes bénévoles remplissent une fiche d’inscription qui indiquent notamment la langue ou les langues qu’elles pratiquent ainsi que leurs disponibilités. Au moment de cette inscription, elles signent une charte qui est à la fois une charte d’engagement et une charte de confidentialité.

La cheffe de projet opérationnel de la Cité éducative assure le relais entre les établissements demandeurs et les interprètes. Lorsqu’une demande d’interprétariat est faite, elle se charge de trouver un interprète en fonction de la langue demandée. Il s’agit d’une aide ponctuelle, d’un bénévolat assez souple.

Une Cité Educative est un programme national d'appui aux dynamiques locales de coopération éducative dans les quartiers à faible mixité sociale. Les Cités éducatives visent à intensifier les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes, de la naissance à l’insertion professionnelle, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Elles consistent en une grande alliance des acteurs éducatifs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : parents, services de l’État, des collectivités, associations, habitants.

Results

Grâce à ce réseau, des parents deviennent partie prenante de l’éducation de leurs enfants et s’impliquent dans la relation avec l’école. Les enseignants apprécient de pouvoir discuter avec tous les parents.

Par ailleurs, les interprètes bénévoles (parlant russe) ont apporté leur aide aux services de l’État lors de l’arrivée d’Ukrainiens au moment du déclenchement de la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

Evaluation

Le réseau ne fonctionne que sur du bénévolat ce qui peut le fragiliser.

La réactivité du réseau est liée au nombre d’interprètes qui le composent. Par ailleurs, il n’y a pas d’interprètes pour certaines langues, comme le serbe par exemple, ce qui fait que certaines demandes d’interprétariat n’aboutissent pas.

Le délai est parfois un peu court entre la demande d’un interprète et le jour où cet interprète est sollicité. Un travail autour de l’anticipation de la demande est à mener avec les demandeurs.

Ce réseau Interprètes est récent et il est nécessaire de le consolider dans la durée.

Who benefits

  • Les parents d’élèves et les enfants primo-arrivants qui ne parlent pas le français.
  • Les personnes, structures, qui font une demande d’interprétariat. Ces dernières proviennent essentiellement des établissements scolaires : collèges, écoles maternelles et élémentaires. Il y a aussi les associations d’éducation populaire, mais c’est surtout le système éducatif : les enseignants, les conseillers principaux d’éducation et assistants d’éducation, les infirmières scolaires et les assistantes sociales.

Funding and resources

Il n’y pas de financement propre à l’action. Elle repose entièrement sur du bénévolat et est mise en place dans le cadre de la Cité Educative du Plateau de Haye.

16 habitants bénévoles interprètes sont engagés dans la démarche, avec 14 langues représentées. Les bénévoles sont principalement des femmes (98%), mères de familles (35-65ans), quelques étudiantes (22-27 ans)

La coordonnatrice de la Cité Éducative fait le relais entre les demandes et l’offre.

About this good practice

Details

Original source
Posted by
Diane Hassig
Country Coordinator
Réseau Interprètes bénévoles - Nancy
French
(2.28 MB - PDF)
Download

Related content

  • France

France : L’enquête emploi d'Insee

Dans cette étude, la mesure de la discrimination dans l’emploi, porte sur une question subjective : « Dans votre emploi actuel, pensez-vous avoir subi...

Table ronde multilinguisme au Luxembourg

Le multilinguisme est souvent vanté comme une caractéristique du Grand Duché, voir un avantage. Quid des côtés ombre, à savoir celles et ceux qui ne
More content