Skip to main content
European Commission logo
European Website on Integration

Académie pour la participation des personnes réfugiées

Flag of France

 

En 2021, la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DIAIR) s’est associée avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNCHR) et l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) pour mettre en œuvre l’Académie pour la participation des personnes réfugiées dans les politiques et programmes qui les concernent.

L'objectif de ce programme est de construire et mettre en œuvre des politiques publiques qui répondent aux besoins des personnes et des territoires. Recueillir et porter la parole des personnes réfugiées est au centre des préoccupations de la DIAIR.

Project Goal

Construire et mettre en œuvre des politiques publiques qui répondent aux besoins des personnes et des territoires implique de donner la parole aux personnes les premières concernées.  En l’occurrence, il s’agit que les personnes réfugiées soient représentées et que leurs voix soient entendues sur les mesures et projets mis en place pour le public réfugié.

Les lauréats de l’Académie sont ainsi mobilisés pour venir alimenter et nourrir les réflexions et les différents débats, de leur vécu et de leurs expériences.

Ce projet est fait par et pour les personnes réfugiées. Ce projet et les personnes qui l’incarnent partagent la volonté de contribuer au changement des regards sur les personnes réfugiées et de favoriser le dialogue entre la société d’accueil et les nouveaux arrivants.

How it works

Pour chaque promotion, un appel à candidatures via un questionnaire en ligne est lancé par la Délégation interministérielle à l’accueil et l’intégration des réfugiés (Diair) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Suite à cet appel, une sélection d’une dizaine de candidats est réalisée. Les candidatures sont appréciées au regard du parcours d’engagement des candidats auprès d’autres personnes réfugiées, de leurs motivations, de leurs projets et de leur maîtrise du français. Il n’y a pas besoin de curriculum vitae ni de lettre de motivation.

L’accompagnement des lauréats, entre 18 mois et 2 ans, est structuré en 2 parties:

  • Un premier temps de formation afin d’acquérir et de renforcer des compétences et connaissances variées : prise de parole en public, meilleure compréhension du paysage institutionnel et associatif français… Les lauréats se retrouvent  régulièrement pour partager leurs expériences et rencontrer des experts dans les domaines de l’asile et de l’intégration.
  • Le second temps est une période de mise en situation. Il permet aux lauréats d’intégrer des instances décisionnelles d’organisations partenaires de l’Académie : conseils d’administration, jurys de sélection de projets… Ces structures sont associatives, philanthropiques ou étatiques. Les lauréats participent également à d’autres évènements (conférences, témoignages…).

Les expériences de participation sont proposées aux lauréats au niveau national ou à l’échelle des territoires dans lesquels ils résident. Un réseau d’acteurs impliqués pour les accueillir a été constitué par la DIAIR et le HCR.

Les frais de déplacement et d’hébergement pour les expériences de participation, sont pris en charge par les structures qui les accueillent.

Results

La première promotion de l’Académie était composée de six femmes et six hommes. Âgés de 21 à 53 ans, ces 12 lauréats étaient originaires des pays suivants : Afghanistan, Albanie, Burundi, Guinée, Tibet, Turquie, Soudan, Syrie, et Venezuela.

La deuxième promotion était composée de cinq hommes et cinq femmes. Ces lauréats étaient originaires de : Afghanistan, Burundi, Ethiopie, Palestine, République Démocratique du Congo, Syrie et Yémen.

La troisième promotion de l’Académie débutera en avril 2024 pour 18 mois d’accompagnement.

Les lauréats de l’Académie ont des profils et des parcours migratoires variés. Leurs expériences personnelles et professionnelles constituent la richesse de l’Académie.
L’accent est mis sur le retour et le partage des expériences vécues par les lauréats afin de permettre une montée en compétence collective au sein des promotions. L’objectif est d’apporter une meilleure compréhension des enjeux présents sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Depuis le lancement de l’Académie, des expériences ont notamment été réalisées dans des groupes de travail sur l’insertion socioprofessionnelle avec les autorités et acteurs du privé, des jurys de sélection de concours, des comités de sélection de projets au sein de plusieurs services déconcentrés (directions régionales et départementales).

Les lauréats sont également mobilisés pour participer aux évènements, organisés par la DIAIR, réunissant les acteurs de l’accueil et de l’intégration des personnes réfugiées. Quant au HCR, il offre aux lauréats des opportunités de participation à l’échelle internationale au sein des instances onusiennes.

Les liens inter-promotions sont également encouragés afin d’entretenir le réseau des anciens lauréats de l’Académie.

Evaluation

Propos d’une lauréate : « La participation des personnes réfugiées représente pour moi un changement de regard vis-à-vis des personnes réfugiées : elles ne doivent plus être vues comme des personnes passives et vulnérables ayant toujours besoin d’aide mais comme des personnes actives, compétentes et qualifiées qui sont indispensables à la construction de la vie sociale et des politiques publiques. »

Un tableau de suivi est renseigné tout au long du programme pour s’assurer de la bonne participation des lauréats dans les différentes enceintes, équilibrer les opportunités proposées aux Académiciens, s’adapter à leurs envies et leurs contraintes. Les structures accueillantes sont également interrogées à l’issue de l’expérience de participation des lauréats afin de s’assurer de la bonne préparation des lauréats et de prendre note des points d’amélioration possibles.

Par ailleurs, concernant la formation, un retour sur la pertinence des séquences proposées est demandé aux lauréats. Les Académiciens sont également mobilisés dans le cadre de l’appel à candidatures de la promotion qui les suit.

Par ailleurs, concernant la formation, un retour sur la pertinence des séquences proposées est demandé aux lauréats. Les Académiciens sont également mobilisés dans le cadre de l’appel à candidatures de la promotion qui les suit.

Who benefits

Pour pouvoir être candidat, il faut être réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire et avoir un niveau de français intermédiaire (B1-B2). Le candidat doit également s’intéresser aux programmes et aux politiques d’accueil et d’intégration des réfugiés en France. Il doit résider sur le territoire métropolitain.

Funding and resources

L'Académie est financée sur le budget de la DIAIR; financement de la participation des lauréats par les structures accueillantes (déplacement, hébergement).

About this good practice

Details

Original source
Posted by
Diane Hassig
Country Coordinator
Plaquette de présentation de l'Académie pour la participation des réfugiés
français
(1.61 MB - PDF)
Download

Related content

Luxembourg: Plénière du Ronnen Desch

La 14e session plénière du Ronnen Desch, rencontre des acteurs du " vivre ensemble", se tiendra le 12 mars. Réunissant tous ceux qui sont et se

Table ronde multilinguisme au Luxembourg

Le multilinguisme est souvent vanté comme une caractéristique du Grand Duché, voir un avantage. Quid des côtés ombre, à savoir celles et ceux qui ne
More content